Nombre total de pages vues

dimanche 20 mars 2016

Chronique de lecture - Meurtres pour rédemption de Karine Giebel



Titre : Meurtres pour rédemption
Auteur : Karine Giebel (France)
Editeur : Fleuve noir
Genre : Thriller
Nombre de pages : 767p

Pourquoi ce livre ?
Fan de cette auteur, ce livre est l’un de ceux les plus cités par ses lecteurs. Je me devais donc de le lire. J’en attendais donc beaucoup, peut être trop…
4ème de couverture
Tous les soirs se ressemblent, les nuits aussi. Et les jours, c’est pareil. A quoi se raccrocher alors ?
Là, au cœur de la perpétuité.
Mon avis
L'histoire
On suit Marianne, 20 ans, une jeune meurtrière violente, droguée, paumée, sans limite car condamnée à perpétuité…
On découvre rapidement la spirale infernale qui l’a entraîné là : de la petite bourgeoisie en passant à la petite délinquance pour aller jusqu’au meurtre.
Puis, on découvre l’univers sombre de l’univers carcéral. Karine Giebel est une auteur si talentueuse pour nous décrire les milieux les plus violents, les plus affreux. Son écriture est franche et directe : elle nous atteint en plein cœur !
Heureusement dans cet univers sans pitié, Marianne saura tisser des liens avec Daniel, le surveillant chef de la prison.
Puis un jour, un parloir ! La possibilité de retrouver la liberté mais en échange de quoi ?... Sera-t-elle prête à en payer le prix et peut-elle faire confiance en ces interlocuteurs inconnus ? Trouvera-t-elle le chemin vers la rédemption…

Marianne
Marianne est une jeune femme au passé trouble : orpheline, des grands parents bourgeois qui la délaisse, un manque d’amour… Une spirale infernale la conduit finalement à la perpétuité dans cet univers carcéral où violence physique côtoie la violence psychologique. Seule la drogue lui permet de s’évader parfois…
Marianne est toute en agressivité, violence, douleur.
Heureusement à travers les multiples horreurs de la prison, elle découvrira l’amitié, la solidarité et même la passion !
J’ai eu tout de même du mal à m’attacher à ce personnage car elle a tout de même commis des crimes odieux et réagit avec une agressivité et une violence infinie…
Mon avis
J’ai aimé (et détesté) plonger dans  un univers totalement inconnu : le monde carcéral et sa brutalité. L’écriture de Karine Giebel m’a parfois ému, parfois choqué, parfois angoissé ! Une vraie claque !
Le début de ce thriller est trop long à mon goût… J’ai eu du mal à m’accrocher à la première moitié du livre… Par contre le dernier tiers est fabuleux. Je n’ai plus pu lâcher le livre !
Comment Karine Giebel peut-elle à chaque fois retranscrire de telles violences et de tels rebondissements à travers une plume fluide et facile à lire. Ses romans sont addictifs ! Je ne suis jamais déçue.
Ma note
4/5