Nombre total de pages vues

mardi 19 avril 2016

Chronique de lecture - L'horizon à l'envers de Marc Lévy



 

Titre : L’horizon à l’envers
Auteur : marc Lévy (France)
Editeur : Robert Laffont
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 418p

Pourquoi ce livre ?
Je ne rate jamais la sortie d’un livre de Marc Lévy. C’est un rendez-vous incontournable pour lequel je ne suis que rarement déçue même si le coup de cœur est rarement au rendez-vous…

Synopsis
Où se situe notre conscience ?
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet.
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus.
Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Mon avis
Ce récit se centre principalement autour de la romance entre deux jeunes étudiants en neurosciences : Hope et Josh. C’est également leur histoire d’amitié avec Luke qui complète ce trio de génie scientifique.

Les deux garçons jouent aux apprentis sorciers en tentant de transférer notre conscience sur mémoire informatique… S’en suit toute une réflexion sur l’éthique d’un tel projet…

Personnellement, j’ai trouvé la première moitié du roman, un peu longue, sans surprise car la quatrième de couverture nous indique beaucoup, peut-être même trop…

On retrouve tous les bons ingrédients de Marc Lévy : amour, amitié, surnaturel… Donc très peu de surprises mais toujours une pointe de plaisir quand on termine le livre car l’auteur sait soigner ses fins de roman. 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Hope et son humour décalé.

La lecture est fluide, simple, sans complexité comme à son habitude. 

Toutefois, je n’ai pas retrouvé les émotions de mes premières rencontres avec l’auteur : pas de larmes versées car je n’ai eu aucune surprise sur le dénouement…

En conclusion : Un bon moment de lecture, l’histoire a su me tenir en haleine sans toutefois savoir me surprendre

Ma note
3/5   

En plus...
J’ai lu quelques articles sur Kim Suozzi et Josh Schisler qui ont inspiré l’auteur…